A propos

Trait d’union entre les deux cultures  française et vietnamienne, comme aurait déjà pu l’être le site   ALASWEB  que j’ai  créé en 2004 et consacré  aux activités des anciens élèves du Lycée Albert Sarraut dont je suis,  mon nouveau site Tuvietfr.com assurera dorénavant la relève de son précurseur. Ce dernier  sera maintenu seulement comme un site d’archives, en libre accès mais sans addition ni mise à jour de l’information. J’assumerai  de toutes mes forces  mon devoir de le défendre et de le protéger comme tel.  Comme tout un chacun, je suis conscient de l’intérêt public que présente son contenu, par le témoignage vécu qu’il apporte à l’histoire de l’œuvre coloniale de la France au Vietnam, plus particulièrement  à travers sa  présence  culturelle.

Après dix ans d’expérience,  l’heure de la relève  a, en effet, sonné pour un  site  qui est allé au bout de sa mission. Alasweb  était une expérience d’initiation  aux progrès et aux joies de la communication en continu. Elle   visait les adhérents  de l’Association des Anciens  Elèves du Lycée Albert Sarraut de Hanoï  (ALAS)  et en cas de succès  pourrait permettre à long terme  à l’association de faire l’économie du bulletin  d’information et de liaison dont le caractère périodique  rend la tâche  assez lourde  et coûteuse. Encore faut-il, pour réussir, surmonter les difficultés initiales, certes légères mais réelles, d’un apprentissage technique qui demande assurément  un certain effort  individuel d’investissement, ne serait-ce qu’intellectuel, de la part  d’un public, dont les plus jeunes membres  ont terminé leurs temps de Lycée  pendant la première guerre  française d’Indochine.  (1946-1954) Dix ans après, force est de constater que c’était une gageure, d’autant plus difficile à gagner que le temps  parie contre elle.

Ayant créé Alasweb, l’ayant fait vivre, nourri et développé, je suis d’autant plus à l’aise  pour faire la part des ombres et des lumières de cette  première expérience. Au cours des dix ans de sa vie, le site a enrichi considérablement son contenu : bulletins de l’association, articles  de qualité sur des anciens élèves célèbres, albums de photos de classes des professeurs et élèves, palmarès du lycée…. En dernier lieu, un reportage complet de photos, vidéo et articles sur la réunion  internationale des  alasiens pour planter l’arbre de  l’Amitié le 27 octobre 2013 à Hanoi  et visiter le  Grand Lycée, comme aucun d’entre nous  n’a pu le faire en 60 ans, depuis 1954.

Pourtant la greffe n’a pas pris et Alasweb  est resté un corps étranger pour la plupart des adhérents cotisants. Ceux-ci sont satisfaits des bulletins qu’ils reçoivent, quand ils sont à jour de leurs cotisations. Certains redouteraient  même la frustration  créée chez les  cotisants   par un accès  libre et gratuit  au contenu des bulletins,  qui au demeurant devrait selon eux rester d’ordre privé. C’était la  part d’ombres. J’ai mis du temps pour m’en rendre compte  mais j’ai tiré les conclusions qui s’imposent. Pourquoi vouloir rendre les gens plus heureux quand ils le sont déjà ? Le mieux est l’ennemi du bien. Ce n’est pas en  cherchant à moderniser  la communication  entre les  cotisants de l’ALAS que je trouverai à me rendre utile. Le sort d’Alasweb est scellé : J’ai ainsi donné en Février 2014 ma démission du Conseil d’Administration de l’ALAS, où mon travail  et ma place   de Vice Président  ont perdu leur sens, ayant décidé de me consacrer à un autre site  que j’aurais créé. Mon désir a toujours été de servir une  cause qui s’ouvre  largement aux autres et qui reste au moins dans le temps présent à défaut de porter vers l’avenir.

Bien heureusement,  mon  premier site n’a pas eu  seulement que  son lot d’ombres. Il me revient  aussi l’immense bonheur  de le voir porter bien loin au-delà de l’Hexagone le nom et le souvenir du Lycée  Albert  Sarraut. Le message touche  aussi bien  des personnes qui, a un titre quelconque en ont fait partie que  celles qui ne l’ont  jamais connu avant, pour peu qu’ils lisent le français et pratiquent l’Internet.  Il y en a beaucoup plus au Vietnam qu’on ne  pourrait  l’imaginer.  L’accès au site  a été le facteur déclenchant. Des mémoires  se  sont rouvertes, des liens  renoués entre  d’anciens camarades, des nouvelles toiles de relations tissées. Un premier résultat était  la cérémonie de l’Arbre  à Hanoi. Les autorités politiques s’en sont mêlées  favorablement.  Les médias locaux se sont bousculés pour  en  faire la couverture.  Qui  pouvait se l’imaginer ? Soixante ans après le départ  définitif du Corps Expéditionnaire Français de Hanoï, le nom d’un gouverneur général de l’ère coloniale  revient dans les médias, sur des banderoles ou inscriptions publiques dans  la ville  du Lycée qui portait son nom. Une journée annuelle  de  fête du Lycée a été  créée  depuis par  les anciens élèves du Vietnam.  Après le 27 Octobre 2013, il y a eu le 26 Octobre 2014 et on parle déjà du 25 Octobre 2015. On  y voit  réapparaître  comme surgis de nulle  part ceux qu’on a  oubliés mais qui ont reçu la culture française en terre vietnamienne.

La géopolitique  et la démographie semblent  abonder dans le  même sens. Avec le  grand développement qu’on prédit à la francophonie  dans les années à venir, il nait aujourd’hui un réel espoir de voir la présence  culturelle française reprendre  vigueur au Vietnam pour le plus grand bien  des  générations  futures.  Pour montrer à celles-ci le bon chemin,  qui peut mieux  le faire que ceux  ou celles qui, comme moi,  l’ont eux-mêmes  emprunté avant, en particulier  grâce au Lycée Albert Sarraut. Nous avons eu notre chance  d’accéder à la culture française  comme un enrichissement de  notre culture vietnamienne d’origine. A  nous  de savoir  redonner cette chance à ceux qui nous suivent. C’est à cette cause  que mon nouveau site  Tuvietfr.com est désormais consacré.

Beaucoup de mes amis dont certains alasiens m’ont encouragé et soutenu dans cette démarche. Qu’ils soient sincèrement remerciés. Tuvietfr ne sera pas un site personnel mais un site collectif, porteur de nos idées communes.

Nguyen-Tu Hung
Fondateur et webmaster de l’Alasweb
Fondateur du site TUVIETFR.com

2 réflexions au sujet de « A propos »

  1. ĐINH Trọng Hiếu

    Bonsoir,
    Je viens de découvrir ce que M. Nguyễn Tử Hùng écrit dans « A propos ». Je lui donne entièrement raison. Ne le connaissant pas, sauf de réputation, on ne saurait me taxer de prise d’intérêt partisanne. J’ai été de 1947 à 1954, sans interruption, au Lycée Albert Sarraut, sis Avenue de la République, à Hà Nội (je crois que M. Hùng m’y a devancé d’une classe), sans compter un séjour au Petit Lycée à Tam Đảo, où j’étais hébergé chez les de Fajole, séjour interrompu par le 09 Mars 1945… Nous avons, mes camarades de classe(s) et moi, de nombreux souvenirs à évoquer ensemble, de nombreuses photos à partager, et certains questionnements aussi (vous verrez qu’il subsiste des mystères à notre Lycée): où le faire ? Je n’ai qu’une connaissance limitée en informatique, je n’ai pas de site et je n’en souffre pas outre mesure, je suis chaleureusement hébergé sur le site de l’AEJJR, car j’ai fait ma terminale en 1956 à Chasseloup-Laubat, mais pourquoi doit-on parler du Lycée Albert Sarraut, ailleurs que sur un site qui lui est dédié ? Voilà. Donc, je compte sur toi, Nguyễn Tử Hùng, pour nous faire revivre des lendemains qui ne déchanteront pas. Rendez-vous dans le futur, même si celui-ci ne dépassera pas 20, 30, 40 ans encore !
    En avant, chers amis alasiens !
    ĐINH Trọng Hiếu

    Répondre
    1. HUNGWP Auteur de l’article

      Merci Đinh Trọng Hiếu de ton intéressant commentaire qui me permet de découvrir un ancien du Lycée Albert Sarraut. Voilà un premier bénéfice de Tuvietfr : faire connaitre et rapprocher les anciens du LAS. Une preuve de plus qu’un site est incontournable pour retrouver des camarades, établir et renforcer les liens d’amitié. Chers camarades du Lycée, n’hésitez pas , comme le propose Hiếu, de déposer vos mémoires, souvenirs photos, idées, sur Tuvietfr qui vous attend pour les faire partager.
      Le 27/2/15 prochain, avec le comité d’organisation, j’aurai le grand plaisir , cher Hieu, de t’accueillir toi et tes amis à notre fête du TẾT ẤT MUI, baptisée EVA (Entre Vieux Amis).
      Nguyễn Tử Hùng

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *