Contributeurs

Merci aux  contributeurs au site Tuvietfr.com

  • DINH Trong Hieu est ethnologue et ethnobotaniste au CNRS-MNHN, à la retraite. Il enseignait aussi la civilisation vietnamienne à l’Université Paris 7, UFR LCAO. Maintenant délié de ses obligations professionnelles,  ses centres d’intérêt n’ont pas changé, ils évoluent: un regard non pas éloigné de son pays natal, mais responsable, tourné davantage vers la planète et surtout vers ses anciennes amitiés au sein des établissements fréquentés au Vietnam (de 1945 à 1956), Lycées Albert Sarraut, Yersin, Chasseloup-Laubat.
  • Eric Huynh se décrit comme un photographe de l’humain. Photographe officiel de la Fédération Française de Natation, il enseigne la photographie à l’Ecole des Beaux Arts du Vietnam et dans les Alliances Françaises à travers le monde, entre autres. Ses photos ont été exposées au Vietnam, aux Etats Unis, au Brésil, au Bénin ou encore au Népal.

Site de Eric Huynh  :  http://www.huynh-photo.com

 

  • Marie-Cécile Marques.  Graphiste Freelance, issue des Gobelins et formatrice. Avec plus de 7 ans d’expériences, j’aime créer des designs simples et sur mesure tout en ayant conscience des techniques et contraintes du print et du web.

Simplicité, clarté et design sont les maîtres mots de
mon travail.Étant de nature curieuse, j’aime être à l’affût des actualités web et culturelles. Ceci est même plus qu’une habitude, c’est une vraie passion ! linkedin.

site :    http://www.mariececilemarques.com/

2 réflexions au sujet de « Contributeurs »

  1. DINH Trong Hieu

    A monsieur Michel Combet,
    Merci de vouloir nous faire confiance. J’ai le même âge que vous et suis intéressé par tout ce qui touche à l’art et à l’artisanat, surtout ancien (et de qualité). Malheureusement, heureusement plutôt, il y a plus compétent que moi. Mais il faudrait attendre la fin des vacances, je vous mettrai en contact avec M. François Thierry, ancien conservateur à la BnF sur les monnaies et médailles chinoises. Il vous conseillera utilement.
    Personnellement, cela m’émeut que vous vouliez faire une fondation muséale de votre collection, qui témoigne d’un savoir-faire artisanal hélas disparu. Pour cette raison, elle va acquérir de plus en plus de valeur, les collectionneurs nantis du Vietnam nouveau en sont très friands. Mais plus que ces intérêts immédiats, je pense à la sauvegarde de cet art mobilier de l’Asie qui, en France, n’a pas reçu toute l’attention requise, sauf à l’occasion de quelques legs remarquables, par exemple ceux du Général de Beylié au Musée de Grenoble (très beau catalogue en 2010), sauf aussi des collections éparses comme celle des instruments de musique de la Cour impériale de Hué aperçus au chateau de Lourmarin (Vaucluse)…
    Soyons patients et attendons le retour des vacanciers.
    D.T.H.

    Répondre
    1. COMBET

      Cher Monsieur,

      Je tiens d’abord à vous remercier pour votre très aimable réponse.

      Vos arguments me confortent dans l’idée qu’il est nécessaire de faire connaitre , et rappeler …
      au plus grand nombre, les qualités de cet art mobilier familier qui n’a duré que le temps d’une « belle époque ».

      La valeur de ces objets, c’est l’extraordinaire exemple de dextérité manuelle et d’esthétisme
      naturel qu’ils ont porté à ce haut niveau …. rien d’autre pour moi ! , mais pour d’autres des souvenirs …

      Sauf le souvenir d’une mère qui chantonnait continuellement avec extase … « quand le soleil se lève
      à l’horizon à Saigon » , et de mes 2 frères (1929 et 1932) qui ont servi là-bas et qui m’en ont transmis
      le virus définitif !!!

      Je m’active pour dénicher l’endroit définitif … mais plus rien n’est simple.

      Au plaisir, Cher Monsieur, en vous remerciant encore pour vos interventions.
      Bien cordialement
      Michel COMBET

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *