Souvenirs du Petit Lycée

SOUVENIRS DU PETIT LYCÉE

Les alasiens au Petit Lycée 27 octobre 2013

Les alasiens au Petit Lycée 27 octobre 2013

Le Petit lycée s’abrite derrière les arbres séculaires au bout de la rue Hai Ba Trung (les Deux Sœurs), pas loin du théâtre municipal de Hanoi.
C’était l’année scolaire 1955-1956. Tout le reste des lycéens du 2ème  cycle du premier et du second degré étudiant au Grand lycée étaient déplacés au Petit lycée.
Le bâtiment à deux étages de face se composait de 10 classes, en plus le bureau du proviseur et l’économat. Le bâtiment au fond de la cour se réservait pour l’amphithéâtre et les salles de pratique de la chimie et la physique. Un large préau partant de la porte principale à l’économat rejoignait et partageait la cour en deux parties que quelques grands arbres ont couvert de leur ombrage.

L’année scolaire 1955-1956 marquait mes études terminales du lycée. Je faisais le cours des sciences expérimentales pour préparer la médecine ultérieurement. À ce moment, mon état d’âme était plein de tourments : éloignement des amis intimes s’en allant au Sud; séparation de l’ancien Grand lycée qui m’a gardé plusieurs souvenirs heureux; souci devant un avenir incertain.

Un grand nombre de mes amis émigraient au Sud à partir du Juin 1954. Certains quittaient le Nord en silence pendant la période de “300 jours de concentration” à Hai Phong. Cela m’avait laissé une lacune irremplaçable.

Le Grand lycée m’avait laissé une empreinte inoubliable. À cette époque, nous étions les garçons turbulents. Pour prendre la traverse de notre salle de classe (au 2ème étage) à celles de pratique, nous grimpions la fenêtre, progressions sur le toit du préau, puis descendions à la cour pour y entrer. Les salles de pratique étaient spacieuses et bien équipées: la projection des films pour les cours de géographie; toutes sortes de réactifs pour la démonstration chimique; tous dispositifs et appareils pour observer la physique. C’était génial !

Mme Nguyen Tu Hung , Mme Le Bich Ngoc (épouse du Dr Hoang Dinh Hai)

Mme Nguyen Tu Hung , Mme Le Bich Ngoc (épouse du Dr Hoang Dinh Hai)

Revenons à nos moutons: le Petit lycée en année scolaire 1955-1956. Je me rappelle encore le martèlement des pas des souliers du proviseur, Mr. Jean Reims résonnant majestueusement quand il faisait « la ronde » dans le corridor des classes cinq minutes après la rentrée des classes. De plus le proviseur enseignait la chimie. Pendant son cours, il ne prenait qu’un bout de papier mais les formules des réactions chimiques sortant directement de sa mémoire apparaissaient sur le tableau noir sous un morceau de craie.

Mr. Pequignot, bonasse professeur de la physique, exprimait le “s” en “sh” et roulait le “r” à la façon des Français du Sud. Son image reste toujours dans mon cœur.

Voilà bientôt 59 ans sont passés. Les Alasiens ont été éparpillés aux quatre coins du monde. Acquis d’une solide éducation, plusieurs ont réussi dans leur carrière. Dans ces récentes années, certains sont revenus au Vietnam pour voir leurs proches et leurs amis. Mon ami, Chu Viêt Tâm était venu du Canada. Nous avions souvent visité l’ancien quartier de Hanoi. Il était très épris du riz gluant cuit avec du maïs saupoudré du haricot mungo (xôi ngô đậu xanh) chez une vieille marchande au coin du marché Hàng Bè. En mangeant ce plat, plus on en mâche lentement une bouchée, plus on la sent savoureuse. À présent, Tâm a perdu sa vie et la vieille marchande n’existe plus…Les deux frères Nguyen Thuong Van, Nguyen Thuong Vu, venus des États-Unis ont de temps à autre rencontré des anciens amis pour rappeler des souvenirs d’antan.

J’espère avoir des entrevues avec mes amis Alasiens à l’occasion de la plantation de l’arbre de l’amitié au Petit lycée le 27 Octobre 2013 à Hanoi pour faire des bonnes causettes et pour nous souvenir des amis défunts comme Chu Viêt Tâm, Alain de Heaulme, Vu Cong Anh, Nguyen Ngoc Hoanh, Pham Van Nhuan, Ta Bao Thach…Le 27/10/2013 sera un jour historique des Alasiens pour marquer notre grand rassemblement après 59 ans de séparation.

Hoang Dinh Hai
Docteur en Médecine.

 

Une réflexion au sujet de « Souvenirs du Petit Lycée »

  1. Alain Cornette

    Bonjour,
    Une de mes arrières cousines a vécu en Indochine pendant 30 ans (Hanoi 1925-1940 et Saïgon 1940-1955). Je pense que l’un de ses 2 enfants a été élève au lycée Albert Sarrault dans les années 30. Il s’appelait Jacques Toury.
    Est-il possible de retrouver sa trace dans les archives de l’association ?
    Merci d’avance !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *