Après 63 ans : Retrouvailles d’anciens du L.A.S. (la « promo 1949 : classe de 6è »)

de | novembre 8, 2017

Version pdf cliquer ici

Certains parmi nous l’ont revue, mais pas la majorité d’entre nous, ELLE, la célébrissime Pierrette Thomas de notre jeunesse, est venue du Sud-Ouest de la France, avec son compagnon, pour des retrouvailles après 63 longues années. Nous sommes partis de ces temps anciens, avons quitté Hanoï et le Lycée Albert Sarraut, la tête pleine de souvenirs d’antan, dont le geste familier d’une jeune-fille sur un cyclo-pousse, avenue de la République (à l’époque), devant ce qui fut notre Lycée…

Étant en Classique, je n’étais pas parmi les familiers de Pierrette, mais elle connaissait l’une de mes sœurs, à qui elle a dédicacé une carte de vœux de Noël, ornée d’un beau portrait, que je me suis permis de reproduire pour ses admirateurs dont le cercle dépassait largement notre promotion. Une neige pure a remplacé les cheveux noirs de jadis, mais on retrouve la même profondeur intense du regard.

Il a fallu à ces onze anciens et leur famille de trouver un créneau et un endroit pour ces retrouvailles. Ce fut chose faite ce 29 Octobre 2017 dans le 13è, à Paris, certes dans un restaurant à la fois bruyant et au service calamiteux, mais tout fut vite oublié : un cadeau-surprise nous attendait, un album préparé par Imré Szabo, venu de sa Provence Côte d’Azur, à l’instar de Charles Lemyre. Notre ami Imré a judicieusement mélangé d’anciennes photos, en majorité datant de 1954, à des photos plus récentes lors de nos retrouvailles et ce fut un véritable chassé-croisé dans le temps et dans l’espace.  Qu’on en juge.

 

 

 

 

 

 

 

Ce n’est qu’un au revoir. A la fois prochaine !

ĐINH Trọng Hiếu

 

Une réflexion au sujet de « Après 63 ans : Retrouvailles d’anciens du L.A.S. (la « promo 1949 : classe de 6è ») »

  1. HUNGWP Auteur de l’article

    Szabo a écrit un long commentaire sur l’article ci dessus, de Dinh Trong Hiêu, et en complément sur l’Arbre de L’Amitié planté au Petit Lycée à Hanoi le 27 octobre 2013. Etant donné le grand intérêt de ce texte je suis amené à le publier comme un article à part. Merci Szabo.
    Voir les commentaires de Szabo cliquer ici
    Nguyen Tu Hung

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *